QU’EST-CE QUE TARGET 2 ?

Le lancement de l’euro en janvier 1999 fut une étape décisive de l’intégration européenne. De même que la mise en place de nouvelles infrastructures de paiement et de règlement a largement contribué à l’intégration des marchés dans la zone euro. Ainsi, afin de faciliter les échanges de gros montants et de réduire les coûts et les risques, le système TARGET est né.

Première génération : TARGET 

TARGET, acronyme de "Trans-European Automated Real-time Gross settlement Express Transfer" (Système européen de transfert express automatisé à règlement brut en temps réel), est un système de paiement qui permet de transférer des fonds entre des banques situés dans différents États membres de la zone euro en temps réel par delà les frontières. Le système a  été mis en place le 1er janvier 1999 avec l’introduction de l’euro.

Objectifs :

  • Faciliter la mise en œuvre de la politique monétaire unique
  • Mettre en place des mécanismes sûrs et efficaces permettant le règlement brut (de gros montants) le jour même des paiements dans l’ensemble de la zone euro. C’est ce qu’on appelle le RTGS

 

Un système de règlement brut en temps réel (RTGS) : « un système de paiement dans lequel le traitement et le règlement des ordres de paiement s'effectuent ordre par ordre et immédiatement. Les fonds sont donc transférés en continu et en temps réel. Il n'y a pas de compensation en fin de journée des débits par les crédits. Si un ordre de paiement n'est pas "couvert" par des fonds suffisants, il n'est pas réglé. »

 

De Target à Target 2

 

Target 2 supplante Target en novembre 2007. En effet, Target 1 ne fut qu'une étape de transition vers Target 2 véritable plate-forme commune. La plate-forme commune porte le nom de Single Shared Platform (SSP). Elle est gérée par les banques centrales de la France, d'Allemagne et d'Italie, qui sont à l’origine du projet Target 2. Celles-ci ont, en effet, développé cette plate-forme informatique intégrée qui permet aux utilisateurs d’envoyer directement leurs ordres de paiement. Le Royaume-Uni et la Suède ne participent pas à ce projet. Le principe de fonctionnement est identique à TARGET, première génération: les virements sont exécutés en temps réel (Real time), et en montant brut (Gross). C'est ce qu'on appelle un système RTGS (Real Time Gross Settlement).La principale différence avec Target 1 est que les banques de l’UE peuvent se relier à la plate-forme Target 2 directement via le réseau SWIFT sans passer, sur le plan technique, par leur banque centrale.

TARGET 2 permet d'optimiser la gestion de la liquidité des utilisateurs, soit en utilisant un compte unique pour l'ensemble de leurs opérations en Europe, soit en utilisant un groupe de compte consolidant l'ensemble de leurs avoirs.

 

Ce modèle a été transposé aux particuliers avec la naissance de SEPA, un espace de paiement unique au sein duquel les individus et les entreprises pourront transférer des fonds en euro de manière aussi sûre, rapide, avec les mêmes règles et les mêmes coûts qu’ils peuvent actuellement le faire au sein de leur pays de résidence.